CPC-SKEK

NEWSLETTER CPC

Printemps 2020

Chers membres et intéressés,

En raison de la pandémie du coronavirus et des mesures de confinement décidées par la Confédération, l'assemblée générale  prévue le 31 mars est reportée. La nouvelle date sera annoncée en temps utile. Une information importante du comité sur les demandes de dérogation pour les RPGAA dans le cadre des nouvelles mesures phytosanitaires est donnée ci-après.

En juin, nous visiterons Hortus officinarum à Arlesheim lors de notre excursion d'été sur le thème des plantes médicinales. Les inscriptions sont dès lors ouvertes. Si les restrictions en raison du virus se prolongent, nous reporterons l'évènement.

Dans ce bulletin, vous trouverez des articles sur le travail de nos membres, comme  "Dirty Peaches" de Realisation Schmid et celui du jardin de variétés d'Erschmatt sur la culture comparative du seigle.

Nous vous souhaitons une bonne lecture et un début de printemps aussi bon que possible. Prenez bien soin de vous!

Le bureau CPC

Du côté de la CPC

REPORTÉE: Assemblée générale de la CPC au monastère des Capucins de Soleure

L'assemblée générale de la CPC dans le monastère des Capucins à Soleure est reportée en raison des mesures fédérales contre l'épidémie du coronavirus et n'aura pas lieu le 31.03.2020. Nous vous informerons dès que la nouvelle date sera connue.

C’est au monastère des capucins que le nouveau projet « jardin de variétés pédagogique » (Bildungssortengarten), un partenariat entre le monastère, Artha Samen et la haute-école spécialisée du nord-ouest suisse, s’épanouit.

L’assemblée générale sera l’occasion de venir découvrir le jardin

pédagogique lors de sa présentation, dès 14h. En voici une courte description:

«Des variétés anciennes sont cultivées dans le jardin de variétés pédagogique. Il s’adresse à différents groupes de personnes tels que les étudiants, les enseignants et surtout les enfants. Le jardin offre diverses approches aux questions de durabilités et sociétales autour des thèmes de la nutrition, la consommation, la production et bien plus encore.»

En particulier, les sujets suivants seront abordés lors de l'assemblée générale du matin :

  • Comme annoncé lors de l’assemblée générale 2019, Roni-Vonmoos-Schaub, président et Robert Zollinger, vice-président se retirent du comité cette année. Deux nouveaux membres souhaitent rejoindre le comité et seront soumis au vote de l’assemblée: Franca Dellavo (Getreidezüchtung Peter Kunz) et Tizian Zollinger (Zollinger Bio). Pour rappel, les statuts prévoient 5 à 7 membres du comité.

  • Le nouveau droit sur la santé des végétaux et la situation particulière des RPGAA ont été le sujet principal du dernier congrès de la CPC. Le groupe de travail sur le nouveau droit phytosanitaire, formé par des membres du comité, a poursuivi son travail et présentera l’état actuel des discussions avec le SPF en ce qui concerne les dérogations.

Plus d'informations:

To top

Excursion d'été chez Hortus Officinarum à Arlesheim

Lors de notre excursion d'été annuelle, prévue normalement le 2 juin 2020, nous visiterons notre membre Hortus Officinarum à Arlesheim BL.

Vous trouverez ci-dessous le programme provisoire, qui promet une journée très excitante.

Veuillez vous préinscrire dès maintenant et jusqu'au 10 avril  à info@cpc-skek.ch

Frais tout compris: nos membres paient 40.-, les externes 50.-.

Programme provisoire :

Matin :

  •     Mots de bienvenue chez Weleda, café et croissants
  •     Présentation Hortus Officinarum
  •     Visite dans le jardin d'exposition
  •     Visite des cultures PAN sur le champ "Froloo"
  •     Visite des cultures de plantes médicinales de Weleda
  •     Déjeuner

Après-midi :

  •     Conférences d'introduction sur l'agriculture biologique dynamique et l'horticulture ainsi que sur les engrais et les préparations de pulvérisation utilisés (Benno Otter et NN)
  •     Visite guidée du parc paysager autour du Goetheanum (exemple d'une biodiversité particulièrement riche)

Plus d'informations sur notre membre Hortus Officinarum

To top

Du côté des membres CPC

Dirty Peaches, faut-il que ça continue ainsi?

Les pêches et les nectarines sont le neuvième fruit le plus cultivé dans le monde (https://de.statista.com/statistik/daten/studie/28991/umfrage/erzeugung-von-obst-weltweit-nach-arten/). Moins honorables sont les classements des nectarines (4e place) et des pêches (7e place) dans la "Dirty Dozen", une compilation des douze espèces de fruits et légumes les plus polluées par les pesticides (https://www.ewg.org/foodnews/dirty-dozen.php). Ce classement est basé sur 40'900 échantillons individuels, qui ont été analysés par le ministère américain de l'agriculture (USDA). Fait remarquable: les échantillons ont été lavés ou pelés avant d'être analysés.

La contamination des aliments et de l'environnement par les pesticides chimiques de synthèse est également un problème majeur pour nous en Europe et en Suisse. La population et les politiciens exercent une pression croissante pour réduire de manière drastique l'utilisation des pesticides. Les experts s'accordent à dire que les variétés moins sensibles sont la clé de la réduction de l'utilisation des pesticides. Aujourd'hui encore, certaines nouvelles variétés de nectarines et de pêches sont proposées comme étant très saines, c'est-à-dire moins sensibles aux maladies. Comme le montre l'exemple de la nouvelle variété "Très saine" (nom modifié par l'auteur) recommandée pour la culture commerciale, un fossé se creuse entre la publicité et la pratique. L'arbre de la variété "Très saine" est annoncé comme étant très sain (image 1), je cite : "...l'arbre pousse très bien et vigoureusement...". Et la même variété dans l'essai pratique à Scharans sans utilisation de pesticides (image 2) : l'infestation extraordinairement forte par la maladie des boucles (Taphrina deformans) a entraîné la mort de l'arbre entier.

Conclusion : l'élevage de pêches et de nectarines vraiment saines est plus important que jamais. C'est l'objectif du projet PAN-RPGAA NN-0052 "Pêches de spécialité suisse - Développement et amélioration". Les anciennes variétés robustes sont d'une importance capitale pour ce travail de sélection. Bien que le résultat de ce travail est encore imprévisible et que le chemin soit encore long, il est aussi passionnant.

https://www.realisation-schmid.ch/


Texte : Andi Schmid, Réalisation Schmid, Scharans

To top

Variétés de seigle de la banque de gènes russe et de la Vallée d'Aoste

Il y a quelques années, Beate Schierscher de la Banque suisse de gènes apprit que l'Institut Vavilov de Saint-Pétersbourg conservait quelques échantillons de variétés anciennes de seigle d'origine suisse. Ces variétés n'étaient pas stockées dans la banque de gènes suisse. Depuis, ces semences ont été transmises à la banque de gènes et  intégrées dans le système de conservation suisse.

A l'époque, les agriculteurs des deux côtés du col étaient formés à l'agriculture par les moines du monastère du Grand Saint-Bernard, qui leur fournissait les meilleures variétés de seigle disponibles. De cette façon, il y a eu un échange de variétés de seigle entre le Valais et le Val d'Aoste.

Ces deux pistes sont examinées et les variétés de seigle sont enregistrées dans le cadre d'un projet commun auquel participent le jardin de variétés d'Erschmatt, l'institut de recherche Agroscope et l'institut agricole régional de la Vallée d'Aoste. Cet été, nous visiterons la culture comparative à Aoste, à laquelle nous invitons toutes les parties intéressées. La date n'est pas encore été fixée, probablement à la fin du mois de juin. Plus de détails suivront.

Texte : Roni Vonmoos-Schaub, Jardin de Variétés d'Erschmatt

En savoir plus sur le projet

 

To top

Le prix Bio Grischun 2020 est décerné à Peer Schilperoord

Notre membre Peer Schilperoord fait des recherches sur la croissance des plantes et sur la culture des plantes en milieu alpin depuis des décennies et a été honoré pour l'œuvre de sa vie. Il présente ses conclusions, entre autres, dans l'exposition itinérante "Diversité des plantes - un jeu de formes", ou dans la série de publications "Plantes cultivées en Suisse", qui donne un aperçu de l'histoire, de la diversité des variétés, des caractéristiques agronomiques, de l'utilisation, de l'application dans la sélection et la conservation.


Plus d'informations :

Verein für alpine Kulturpflanzen (Association pour les plantes cultivées alpines): http://www.berggetreide.ch

https://www.biogrischun.ch/

 

To top

Recherche de variétés de laitue tige

A tous les conservateurs et sélectionneurs de précieuses variétés de légumes.


Avec le "Plan d'action national pour la conservation des ressources phytogénétiques" (PAN-RPGAA), l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) soutient des projets d'inventaire et de conservation des plantes cultivées.

Dans le cadre du projet "Observation et restauration des légumes - 06-NAP-P88", Hortiplus observe cette année la laitue tige (Stalk Group, Lactuca sativa var. angustana L.H. Bailey)

L'objectif est de décrire les variétés selon les critères de l'UPOV et d'examiner et d'évaluer les caractéristiques agronomiques et gastronomiques.

Nous aimerions vous demander si vous avez dans votre assortiment des variétés de laitue tige (Lactuca sativa var. angustana) présentant les caractéristiques suivantes ou si vous avez connaissance de telles acquisitions :

- Variétés suisses ;

- Variétés étrangères ayant une valeur socioculturelle pour la Suisse ;

- Variétés étrangères rares ;

- Matériel génétique spécial (curiosités, mutants, etc.).

Si des semences de ces variétés sont disponibles, nous aimerions vous commander 1000 graines ou 1 gramme si possible. Nous vous serions également reconnaissant pour tout conseil ou suggestion que vous pourriez avoir pour trouver des variétés de salades d'asperges.

Nous vous informerons sur le déroulement de l'observation et vous inviterons à l'inspection de l'observation avec un apéritif, de courtes conférences et un échange d'expériences.

Nous vous remercions de votre coopération dans le domaine de la conservation et de l'utilisation durable de la biodiversité.

Hortiplus

Robert Zollinger

Chef de projet 06-NAP-P88

robert.zollinger@hortiplus.ch

https://www.hortiplus.ch/

 

To top

National

Information du comité CPC sur les demandes de dérogations pour les RPGAA

La nouvelle loi phytosanitaire et la position particulière des RPGAA ont été le sujet du congrès CPC de 2019. Le groupe de travail du comité de la CPC sur la nouvelle loi phytosanitaire a poursuivi ses travaux et a élaboré des propositions de solutions sur différents aspects relatifs au déplacement des plantes et des semences. Ces propositions ont été soumises au Service phytosanitaire fédéral (SPF) et ont reçu d'une façon générale un bon accueil.

Suite à ces échanges, le SPF vient de publier le formulaire de demande de dérogation pour le déplacement de matériel végétal qui n'a pas le statut de passeport phytosanitaire. Des dérogations sont possibles pour les ressources génétiques rares, mais uniquement pour la circulation de matériel végétal en Suisse. Il convient ensuite de distinguer si le matériel végétal déplacé devra ou non se voir accorder le statut de passeport phytosanitaire à un moment donné. Il existe un formulaire distinct pour chacun de ces deux cas. Vous trouverez les détails à ce sujet en cliquant sur le lien suivant :

Il y a un onglet spécial pour les formulaires.

https://www.blw.admin.ch/blw/fr/home/nachhaltige-produktion/Pflanzengesundheit/handelmitpflanzenmaterial/ausnahmebewilligungen.html

Si le matériel végétal devra obtenir à un moment donné le statut de passeport phytosanitaire, il devra passer par une quarantaine. La brochure n° 17 de l' OFAG décrit les exigences techniques de la quarantaine en prenant l'exemple des greffons. Le comité de la CPC est préoccupé par le fait que les exigences techniques peuvent également être mises en œuvre pour les petites exploitations en termes d'infrastructures et de possibilités financières. C'est un autre sujet sur lequel nous sommes en échange avec les autorités responsables.

Il y a d'autres questions en suspens que nous abordons progressivement. Nous aimerions profiter de cette occasion pour remercier les autorités fédérales pour leur attitude coopérative jusqu'à présent.

Texte : Comité de la CPC

To top