CPC-SKEK

NEWSLETTER CPC

Eté 2019

Chers membres et intéressés,

Notre excursion au Tessin aura lieu les 19-20 septembre. Si vous désirez vous inscrire, il est encore temps (il reste quelques places dans le bus et à l‘hôtel). Cet évènement au Tessin sur le thème de la culture des châtaigniers et de la vigne est exceptionnel grâce à la collaboration de plusieurs organisations.

Les preneurs de projets PAN trouveront des informations importantes dans l'article "Informations aux preneurs de projets du PAN : envoi des factures jusqu’au 30 octobre".

Pour en savoir plus sur notre engagement à Kulinata Berne le 21.09.2019 ou sur notre prochain congrès RPGAA du 14.11.2019 qui sera consacré à l'application du nouveau droit phytosanitaire dans le domaine RPGAA, référez-vous au titre correspondant ci-dessous.

Nous vous souhaitons une excellente lecture et une belle fin d’été.

Le bureau de la CPC

Du côté de la CPC

Excursion d‘automne au Tessin

Cette année, nous proposons de vous emmener au Tessin du 19 au 20 septembre pour une excursion sur le thème de la culture de châtaigniers, de la vigne et des fruitiers.

Le premier jour, nous visiterons la collection d’introduction de vigne à Minusio qui est gérée par ProSpecieRara. Une dégustation de vins rouges dont le fameux cépage ancien et local Bondola aura lieu après la visite. Les aspects culinaires de la région feront partie intégrante du programme avec un repas du soir de saison au restaurant Il Castagno à Mugena, où nous passerons également la nuit au vert.

Le 2e jour, nous visiterons la châtaigneraie selva di Induno à Arosio (photo gauche), puis la collection primaire à Cademario avec l’association pour la culture de châtaigniers de la Suisse italienne.

Ensuite, avant de repartir, nous rejoindrons Capriasca Ambiente à Tesserete pour une visite et un repas dans la collection de fruitiers.

Plus d'information: info@cpc-skek.ch

Programme

To top

La diversité des plantes cultivées à découvrir et à déguster à Kulinata

En collaboration avec Hortiplus, la CPC organise le samedi 21 septembre 2019 à  Kulinata à Berne une présentation avec discussion et dégustation intitulée "Blondes Bützchen, goldene Physalis, gerippte Paradeiser".

La CPC est ravie de participer à cet événement qui promeut une alimentation durable et souhaite sensibiliser à cette occasion le plus grand nombre à la diversité des plantes cultivées.

Plus d'information:

https://www.kulinata.ch/

To top

Congrès RPGAA 14.11.2019

Le 14 novembre 2019, la CPC organise à Münsingen son congrès annuel qui réunit les acteurs privés et publiques autour du thème « Danger pour la diversité ? La diversité des plantes cultivées sous la pression de nouvelles législations ».

La parole sera donnée à des représentants d’organisations conservatrices, du commerce de semences et de plants, aux divisions concernées de l’OFAG et au Service phytosanitaire fédéral.

Le programme est en préparation. Réservez la date dans votre agenda !

Plus d'information: info@cpc-skek.ch

To top

Information aux preneurs de projets PAN: envoi de la facture jusqu'au 30 octobre!

Toute personne qui n'a pas encore reçu la totalité des moyens financiers pour l'année en cours doit le faire avant le 30 octobre. La facture doit être établie sous forme de facture électronique ou envoyée en format PDF par e-mail à PDF-Rechnung@efv.admin.ch

Plusieurs cas de figure se présentent à vous:

  1. Vous avez déjà fait une demande de versement à hauteur de 60% pour l’année 2019 (après signature du contrat) : il vous reste à faire une demande pour les 40% restant.
  2. Aucune demande de versement n'a encore été réalisée pour 2019: il vous suffit de faire une facture pour le montant total pour l'année 2019.
  3. Vous savez que vous avez effectué moins de travail que prévu et que cela n'entraînera pas de travail supplémentaire dans les années à venir : il faut faire une facture pour le montant réduit.

Pour les projets P et S, un décompte annuel provisoire doit être envoyé à genres@blw.admin.ch avant la facturation. Les formulaires sont disponibles sur le site internet de l'OFAG (voir ci-dessous).

N'oubliez pas d'inclure lenuméro de projet (06-PAN-xxx ou RPGAA-NN-xxxx) et le numéro de contrat (numéro à 9 chiffres) sur chaque facture. En cas de facture incorrecte, la facturation électronique sera rejetée.

Facturation électronique:

eBillAccountID Postfinance                           41100000125631242

Swisscom Contextrade ID                              41301000000178076

Adresse pour la facture PDF par email         PDF-Rechnung@efv.admin.ch

Plus d'informations:

genres@blw.admin.ch

https://www.blw.admin.ch/blw/fr/home/nachhaltige-produktion/pflanzliche-produktion/pflanzengenetische-ressourcen/nap-pgrel.html

http://www.cpc-skek.ch/fr/programme-pan.html

To top

Nouvelle base de données nationale RPGAA

A la fin de l‘année, dès le 12.12.2019 entrera en fonction la nouvelle base de données nationale RPGAA : www.bdn.admin.ch

La BDN sera alors nouvellement fondée sur trois niveaux : niveau variété, niveau accession et niveau duplicata. Dès que le nouveau site web sera opérationnel, l’OFAG offrira une formation à tous les utilisateurs.

Plus d'information:

Poster nouvelle BDN RPGAA

www.bdn.ch (actuellement indisponible)

To top

Du côté des membres CPC

Projet cognassiers et 35e anniversaire de Fructus

Dans le cadre d'un projet PAN-RPGAA, Fructus a découvert une variété de coing "Gyrenbader Quitte" jusqu'ici inconnue, robuste et vieille d'environ 100 ans, qui doit son nom à son emplacement. Pour lancer le projet, Fructus a réalisé une campagne médiatique appelant la population à signaler les vieux cognassiers dont le tronc a une circonférence de 130 cm ou plus. 174 arbres ont été trouvés, dont on estime qu'ils ont plus de 70 ans avec un tel diamètre. Environ la moitié des signalements correspondent à la variété Vranja. Grâce aux tests moléculaires, d'autres variétés jusqu'alors inconnues ont été découvertes. Le "Coing Gyrenbader" mentionné ci-dessus est un spécimen unique, il diffère génétiquement clairement de tous les autres profils de variétés.

A l'occasion de son 35e anniversaire, Fructus publie le calendrier "Les géants des arbres fruitiers suisses 2020". Il comprendra entre autres le plus grand pommier connu et le plus grand poirier avec un tronc d'une circonférence de plus de 4 mètres.

Plus d'information:

Communiqué de presse (en fr): https://fructus.ch/aktuell/

Calendrier „Obstbaumriesen der Schweiz 2020"

To top

La conservation des cépages anciens par l’association « arca vitis »

L'association arca vitis a été fondée en 2009 et se consacre à la préservation des cépages traditionnels. Arca vitis signifie le coffre aux trésor de la vigne. Pour nous, les anciens cépages sont de véritables trésors que nous voulons préserver pour les générations futures.

Il y a une vingtaine d'années, nous avons commencé à mettre en œuvre divers projets de conservation d’anciens cépages sous la forme d'une communauté d'intérêts. Grâce à la société RhyTOP crée par Barbara et Hans Oppliger, les ressources humaines nécessaires ont pu être mises à disposition. L’Office fédéral de l’agriculture et son programme du PAN-RPGAA a fourni des financements et soutenu nos activités. Nous avons pu constituer une collection primaire d'anciens cépages suisses dans le vignoble étatique de Frümsen. Dans le cadre d'un projet d'inventaire incluant tous les cantons de Suisse alémanique, nous avons recherché des cépages anciens suisses et avons également trouvé des cépages disparus.

Il y a dix ans, nous avons décidé de dissoudre la communauté d'intérêts et fondé l'association d’utilité publique "arca vitis". L'association nous aide avec les parrainages pour les anciens cépages afin de générer des moyens financiers supplémentaires indispensables. Il y a quelques années, "arca vitis" est entré en possession du domaine ampélographique du Dr Marcel Aeberhard. Ce véritable trésor en livres sur les cépages a depuis été catalogué et les livres les plus précieux sont restaurés si nécessaire.

Grâce à la collaboration de longue date avec l'ampélographe expérimenté Andreas Jung du Palatinat et à l'expérience acquise au cours des quinze dernières années, nous sommes en mesure, aussi en collaboration avec ProSpecieRara, de continuer à l'avenir à effectuer des analyses de cépages inconnus pour le public intéressé.

Plus d'information

markus.hardegger@sg.ch

To top

Journée de l’épeautre bio chez Bio Peter Kunz

Lors de la journée du 8 mai 2019, les participants étaient invités à découvrir les résultats d’essais pratiques approfondis des nouvelles variétés d'épeautre biologique Gletscher, Copper, Edelweisser, Raisa, Serpentin et Flauder. Des experts des domaines de la sélection, de l'agriculture, de la recherche, des meuniers, des boulangers et des associations partenaires se sont réunis lors de cet événement unique.

Les cinq nouvelles variétés d’épeautre de Peter Kunz possèdent un agrément en Suisse depuis 2018 (916.151.6 Ordonnance de l'OFAG sur les catalogues et les listes de variétés végétales utilisées à des fins agricoles). Les essais pratiques de l'année dernière ont montré que les variétés GZPK atteignent des rendements plus élevés que la variété Oberkulmer Rotkorn déjà enregistrée, qui provient d'une variété de pays. La "meilleure" variété était l'Edelweisser, car la plus convaincante en termes de rendement, de propriétés de mouture et de cuisson. D'une manière générale, la coopération avec les boulangeries et les meuneries s'est avérée très enrichissante et a permis de répondre aux exigences et aux difficultés spécifiques. Les résultats obtenus seront réexaminés l'année prochaine. Ils ne sont pas représentatifs en raison des quantités testées, mais servent de guide. Pendant la pause, les différentes variétés ont pu être dégustées sous forme de pain, car en fin de compte la composante gustative est également importante pour la sélection des variétés.

Retour sur l‘épeautre

Les plus anciennes découvertes d'épeautre ont été faites il y a environ 7 000-8 000 ans en Mésopotamie, mais ces variétés ne sont pas les ancêtres de l'épeautre européen. Historiquement, l'épeautre européen est plutôt "jeune" et a environ 4 000 ans. Ce qui est unique, c'est qu'il est originaire d'Europe et qu'il a plusieurs lieux d'origine européens. La superficie cultivée d'épeautre en Suisse était la suivante en 1919 : environ 30 %, en 1990 seulement 2,5 % et aujourd'hui environ 7 % (2018), la demande en épeautre augmente donc à nouveau (www.sgpv.ch).

Certaines personnes tolèrent mieux l’épeautre en termes de digestion. Cette qualité l'aidera certainement à être consommé plus souvent à l'avenir. D'autres tendances d'avenir sont la demande en pains à base d’une variété unique et en produits à base d'épeautre tels que les produits de boulangerie, les pâtes alimentaires, etc. De plus, le label « PurEpeautre » contribue également à mieux faire connaître cette céréale. Toutefois, seules les deux variétés Oberkulmer Rotkorn et Ostro sont autorisées sur l'étiquette originale d'IG Dinkel.

Plus d’informations:

https://www.gzpk.ch/

https://www.admin.ch/opc/de/classified-compilation/20130648/index.html

https://www.urdinkel.ch/de/home

http://www.sgpv.ch/statistiken/

To top

Journée botanique avec Peer Schilperoord

Le 7 septembre, Hortus Officinarum organise une fête botanique avec Peer Schilperoord au Rüttihubelbad BE. Cette journée transforme le concept de métamorphose de Goethe en une nouvelle expérience. L'événement comprend des exercices pratiques pour comprendre la diversité des formes de feuilles, l'exposition "Pflanzenwelt - ein Spiel mit Formen" (Le monde végétal - un jeu avec des formes) et une conférence sur la métamorphose des plantes. L'exposition est ouverte jusqu'au 22 septembre.

Plus d’information:

http://www.urpflanze.ch/

http://www.hortus-officinarum.ch/aktuelles/index.php

To top

Uni-vers Potager – la sélection en tant que tâche commune

Le développement de nouvelles variétés et la sélection végétale sont des tâches laborieuses. Les entreprises conventionnelles sont toujours à la recherche de raccourcis et sélectionnent dans des conditions de laboratoire utilisant le génie génétique ou l'irradiation. L'agriculture biologique rejette ces méthodes : les variétés biologiques sont cultivées de manière traditionnelle, avec croisements et sélection dans des conditions réelles de terrain.

Sativa et ProSpecieRara s'engagent à développer de nouvelles variétés de salades cultivées biologiquement grâce à l'approche collaborative de "Unis-vers Potager". Sur la base de variétés traditionnelles, anciennes et tolérantes au mildiou, de nouvelles lignées ont été développées et sélectionnées depuis plusieurs années. Pour qu'une variété de laitue puisse entrer en contact avec un grand nombre de souches différentes de mildiou, il est nécessaire que les lignées de salade soient cultivées à des lieux différents en Europe. Seule cette approche de culture expérimentale permet de comprendre le comportement écologique des nouvelles variétés. Ce n'est qu'alors qu'une sélection ou de nouveaux croisements auront du sens et que la recherche pourra se poursuivre. Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous inscrire sur le site pour la saison 2020.

Plus d'information:

https://www.unis-vers-potager.org/

To top

National

Experts IPBES recherché (Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services)

Dans le cadre du programme de travail en cours de l'IPBES, des experts de l'IPBES sont recherchés pour la préparation d'une évaluation thématique des liens entre biodiversité, eau, alimentation et santé.

Cette évaluation examinera les liens étroits entre les objectifs de développement durable en termes de sécurité alimentaire et hydrique, de santé pour tous, de protection de la biodiversité terrestre et océanique et de lutte contre le changement climatique.

Il est important que les experts désignés possèdent des compétences dans une ou plusieurs disciplines des sciences naturelles, des sciences sociales, des sciences humaines, des systèmes de savoir autochtones et locaux ou qu'ils soient experts en politiques ou en expérience pratique. 

La date limite pour la nomination des experts est fixée au 15 octobre 2019.

Pour être nommé par la Suisse, veuillez procéder comme suit : naturwissenschaften.ch/organisations/biodiversity/ipbes/nomination

Plus d’information:

https://www.ipbes.net

To top

„Stiftsgarten“ – les anciennes variétés au coeur de la vieille ville de Berne

Cet été, nous avons visité le nouveau jardin de l’Abbaye « Stiftsgarten » installé près de l’église « Münster » de Berne.

Le jardin abrite des arbres fruitiers et de nombreux légumes et petits fruits cultivés biologiquement. Il promeut les anciennes plantes cultivées, transforme et commercialise la récolte. On y trouve un certain nombre de variétés au label ProSpecieRara. Des activités d’information et d’éducation y sont également menés sur les thèmes tels que la production locale, les modes de vie durables et la diversité biologique de la flore et de la faune.

Le Stiftsgarten sera à Kulinata tout comme la CPC. Programme : www.kulinata.ch

Plus d‘information:

www.stiftsgarten.ch

To top

2020 « Année internationale de la santé des végétaux"

2020 « Année internationale de la santé des végétaux » proclamée par l’Assemblée générale de l'ONU. Les gouvernements, la société civile et le secteur privé sont appelés à s’impliquer au niveau global, régional et national en créant des activités de sensibilisation de l'opinion publique.

Plus d’information : https://www.ippc.int/en/iyph/ 

To top

Nouvelle publication de la FAO 2019 : Biodiversity for Food and Agriculture

Le nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) "L'état du monde, la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture" montre une évaluation mondiale de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture et sa gestion (BFA). Il est basé sur les informations fournies dans 91 rapports nationaux (produits par plus de 1300 contributeurs), 27 rapports d'organisations internationales et les contributions de plus de 175 auteurs et réviseurs.

Il décrit la contribution de la biodiversité à  l'alimentation et à l'agriculture en termes de sécurité alimentaire, de moyens de subsistance, de résilience des systèmes de production, d'intensification durable de la production alimentaire et de fourniture de services écosystémiques multiples. Il décrit également les principaux moteurs du changement, l'état des politiques, des institutions et des capacités qui soutiennent l'utilisation et le maintien durables de la BFA.

Plus d’information:

http://www.fao.org/state-of-biodiversity-for-food-agriculture/en

To top