CPC-SKEK

Crop Wild Relatives

Les Crop Wild Relatives ou CWR sont des plantes sauvages apparentées aux plantes cultivées. Connaître et conserver ces parents sauvages est important à plusieurs niveaux. Les CWR participent à l'amélioration de la production agricole, elles sont utilisées dans des programmes de sélection, elles font partie des milieux naturels et sont caractérisées par une grande aptitude d'adaptation – un élément important par rapport au réchauffement climatique.

L'importance des CWR est également mise en évidence dans la CDB, dans la convention sur la diversité biologique et plus spécialement dans la stratégie pour la conservation des plantes (GSPC – Global Strategy for Plant Conservation). Cette stratégie énumère des buts à atteindre jusqu'en 2020. Le but 9 demande que 70% de la diversité génétique des plantes cultivées ET des plantes sauvages apparentées aux plantes cultivées soient conservées:

Target 9: 70 per cent of the genetic diversity of crops including their wild relatives and other socio-economically valuable plant species conserved, while respecting, preserving and maintaining associated indigenous and local knowledge.

Pisum sativum subsp. biflorum, une plante sauvage indigène apparentée aux pois cultivés. Cette espèce se trouve que en Valais, elle est menacée par l'intensification des vignobles. Il serait extrêmement important de prendre des mesures in situ et ex situ.

Les CWR de Suisse

Un groupe d'experts a analysé la situation en Suisse et a conclu que 83% des la flore sauvage indigène suisse seraient des CWR. Ce même groupe a reconnu qu'une priorisation était nécessaire. Sur la liste prioritaire CWR se trouvent 143 espèces.

47 % des 143 espèces font partie des plantes médicinales et aromatiques, 28% des plantes fourragères, 11% des fruits et de la vigne, 6% des légumes, 4% des baies et 4% des grandes cultures.

La conservation des CWR est actuellement en Suisse encore très lacunaire. D'importantes tâches devraient être prises en main.